mardi 9 mai 2017

The Siren Chronicles 1 : Coral and Bone, FR + EN

Auteur : Tiffany Daune
Genre : YA, Urban Fantasy.

Langue : Anglais
Pages : 286
Éditeur : Oftomes Publishing
Parution : 9 Mai 2017
Format : Ebook
Prix : 0,99€ (ebook), 16,17€ (broché)

Résumé :

Halen sait que les étincelles qui se déclenchent au bout de ses doigts sont dangereuses. Elle a passé sa vie entière à essayer de réprimer les sensations picotantes qui font qu’elle détruit des choses, mais maintenant qu’elle est de retour à Rockaway Beach, où elle a vu son père se noyer, les flammes sont devenues impossibles à dompter.

Halen essaie de tenir bon, mais quand elle est plongée dans un nouveau monde mystérieux, le royaume sous-marin d’Elosia, elle perce les secrets de son passé et ne peut s’empêcher de s’enflammer. Tandis qu’elle explore Elosia, elle se rend compte que sa vie est un mensonge. Et quand ceux qui l’ont trompé viennent à elle pour qu’elle les aide, Halen doit choisir – partir ou déchaîner la magick qui pourrait tous les détruire.

Mon avis :

English below the *~* EN *~*

En découvrant que ce livre traitait de la mythologie des sirènes dans un cadre d’urban fantasy, je n’ai pas pu résister à cette lecture, même si ma dernière lecture chez cet éditeur ne m’a pas laissé un bonne impression (c’était Inherited, pour les curieux)

J’ai pris beaucoup de plaisir à cette lecture principalement sur la premier tiers du livre. On découvre Halen, qui retourne avec sa mère s’installer là où elle a grandi et où elle a tristement assisté à la mort de son père. Elle a des capacités étranges qu’elle ne contrôle pas, pratiquement aucune vie sociale et elle a l’impression qu’on lui cache des choses. Une visite imprévue va provoquer la découverte de secrets qu’elle n’aurait jamais imaginés...

J’ai été très intéressée par la mythologie de ce monde, les différents royaumes, les différentes variétés de sirènes qui existent et tout découvrir en même temps que l’héroïne. L’auteur a un style fluide avec des descriptions évocatrices. Mais malheureusement, c’est à peu près tout ce qui m’a plu.

Halen est instable dans ses émotions, ce qui est normal quand elle découvre l’ampleur de ce qu’on lui a caché toute sa vie, mais elle reste dans cet état quasiment en permanence. Elle prend une décision pour finalement tout remettre en question quelques pages plus tard. Mais ce n’est pas entièrement sa faute. Son entourage, une fois confronté, promet des réponses mais on en apprend assez peu et au final, c’est normal que Halen ne sache pas sur quel pied danser. On lui présente des excuses et on lui donne de soi-disant « bonnes raisons » qui justifient ces mensonges presque permanents et c’est elle qui se sent mal et qui s’excuse de s’emporter. Pour moi, la manière dont elle pardonne tout et continue à faire (essentiellement) confiance me semble peu crédible.

Quand elle décide d’embrasser sa destiné, j’avoue que je n’ai pas vraiment compris pourquoi, en dehors du fait qu’elle veut protéger des gens qu’elle connaît à peine et qui lui ont tous menti à un moment ou à un autre et parce que c’est ce qu’il y a de bien à faire (sauver le monde, quoi)

Tous les personnages en dehors d’elle et de Tage, sa Gardienne (qui est en fait un personnage bien plus intéressant que Halen et que j’aurais trouvée bien mieux en tant qu’héroïne) sont assez vaguement esquissés et leurs motivations plutôt vagues. Certains ont droit à des retournements dans leur personnalité qui sont plutôt brutaux.

Les émotions qui sont entre Halen et Dax ne semblent pas vraiment naturelles parce qu’ils n’ont jamais vraiment le temps de faire connaissance, et que de son côté à elle, on sait que cette attraction est quasi-surnaturelle, et ne vient pas vraiment d’elle. Une scène avec le grand méchant, donne d’ailleurs un parallèle plutôt désagréable et interroge sur le consentement qu’il peut bien y avoir au final entre ces deux-là.

La manière dont l’héroïne est entraînée à maîtriser ses pouvoirs et devient « miraculeusement » super douée parce qu’au final elle est spéciale et contrairement aux autres elle n’a pas besoin d’apprendre, n’a pas vraiment été un bon point non plus. Pas vraiment que son entraînement soit vraiment développé puisqu’ils n’ont pas vraiment le temps non plus.

Pour être sincère, de mon point de vue, tout était réunit pour que l’héroïne échoue dans sa mission. Elle n’était absolument pas armée pour affronter Asair, mais bien sûr elle réussit à s’en sortir après l’avoir vaincu.


C’était une lecture qui avait plutôt bien commencé et je dois avouer que j’ai été plutôt déçue. J’ai apprécié la mythologie de fond, mais le reste aurait bien besoin d’être approfondi. Les personnages sont peu développés, leurs motivations peu claires. Il est difficile de voir où veut aller l’auteure dans le tome 2.

*~* EN *~*

When I discovered that this book dealt with mermaid mythology in an urban fantasy setting, I couldn’t resist it, even if my last reading with this publisher didn’t leave me with a good impression (it was Inherited, for those who are curious)

I took a lot of pleasure in this reading, mostly on the first third of the book. We meet Halen, who goes back with her mother where she grew up and where she sadly saw her dad die. She has strange abilities she doesn’t control, practically no social life and she feels things are kept from her. An impromptu visit will cause the discovery of secrets she never imagined...

I was very interested in the mythology of this world, the various kingdoms and mermaids who exist and discovering everything alongside the heroin. The author has a fluid style with evocative descriptions. But unfortunately, it’s more or less the only thing I liked.

Halen is unstable in her emotions, which is normal when she discovers the magnitude of what was hidden from her all her life, but she stays that way nearly all the time. She takes a decision and eventually questions everything a few pages later. But it’s not entirely her fault. Her entourage, once confronted, promises answers but we learn relatively few things and in the end, it’s normal that Halen doesn’t know where she stands. People apologize and she’s given so-called “good reasons” that justify the nearly constant lies and she’s the one feeling bad and apologizing for losing her temper. For me, the way she forgives everything and continues (mostly) to trust seems lacking in credibility.

When she decides to embrace her destiny, I have to confess I didn’t understand know why, aside from the fact that she wants to protect people she barely knows and whom have lied to her at one point or another and because that’s the right thing to do (saving the world, whatever)

All the characters aside from her and Tage, her Guardian (which is actually a much more interesting character than Halen and which I would have found a much better heroin) are vaguely outlined and their motivations rather vague. Some even have turnarounds in their personalities that are rather swift.

The emotions between Halen and Dax don’t really seem natural because they never really have time to get to know each other, and from her side, we know that this attraction is nearly supernatural, and doesn’t really come from her. A scene with the big bad, makes a rather disturbing parallel and questions what consent could be between those two in the end.

The way the heroin is trained to master her powers and becomes “miraculously” really gifted because in the end she is special and unlike the others, she doesn’t really need to learn, wasn’t really a strong point either. Not that her training was really developed because they didn’t really have time either.

To be honest, from my point of view, everything was gathered for Halen to fail in her mission. She wasn’t equipped at all to confront Asair, but of course she manages to get through it after beating him.


It was a reading that started rather well and I have to confess that I was kinda disappointed. I liked the background mythology, but the rest would have needed to be detailed. The characters are poorly developed, their motivations unclear. It’s hard to see where the author wants to go in book 2.

La série - The Siren Chronicles :
1. Coral and Bone
2. Curses and Ash (à paraître)
{??}

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire